Retour

Responsabilité du poseur d'insert de cheminée en cas d'incendie

Responsabilité du poseur d'insert de cheminée en cas d'incendie

Le 01 avr. 2019
Image
La Cour de cassation confirme sa jurisprudence sur l'extension du régime de la garantie décennale aux éléments d'équipement dissociables installés sur existant

Cour de cassation, civile, Chambre civile 3, 7 mars 2019, 18-11.741, Publié au bulletin

En l’espèce, l’entreprise dont la responsabilité était recherchée avait réalisé des travaux de remplacement d’un insert de cheminée. En raison d’un désordre affectant l’insert, un incendie est survenu détruisant intégralement l’habitation des demandeurs.

La Cour de Cassation estime qu’il « importait peu que l’insert eût été dissociable ou non, d’origine ou installé sur existant » et retient la responsabilité du poseur fondée sur le présomption de l’article 1792 du Code Civil.

Cette solution n’est pas nouvelle puisqu’elle avait déjà été retenue en 2017 dans des circonstances similaires (Cass. civ. 3ème, 14 septembre 2017, n°16-17.323).


Contactez-nous
Brest
24 Rue du Château,
29200 Brest
 
Ce champ est obligatoire.
Ce champ est obligatoire.
Ce champ est obligatoire.
Ce champ est obligatoire.
Texte à identifier Rafraîchir le CAPTCHA Rafraîchir le CAPTCHA